En réponse à :

Le travail peut-il faire mal au cul ?

mardi 11 mars 2008 par Jean-Francois Chazerans
La sphère de la circulation des marchandises, où s’accomplissent la vente et l’achat de la force de travail, est en réalité un véritable Eden des droits naturels de l’homme et du citoyen. Ce qui y règne seul c’est Liberté, Égalité, Propriété et Bentham. Liberté ! car ni l’acheteur, ni le vendeur d’une marchandise n’agissent par contrainte ; au contraire ils ne sont déterminés que par leur libre arbitre. Ils passent contrat ensemble en qualité de personnes libres et possédant les mêmes (...)

En réponse à :

Le travail peut-il faire mal au cul ?

jeudi 20 mars 2008

Pour faire bref et banal "je suis entièrement daccord avec toi, Jean-François".

Mais...De grâce, que l’on arrête de caricaturer la sodomie, (celle des "PD" en particulier). Oui les employeurs n’ont que très rarement un véritable respect (etc) pour les travailleurs, et même au 29000ème degrès, j’en ai marre que l’on dise "c’est un enculé", "ils nous enculent", "on va s’faire enculer" "protége ton cul" etc etc..." Marx lui, disait que l’ouvrier offrait sa peau au tannage, chose qui, au 1er degrès n’est source de plaisir pour personne, même pas les "masos". Alors, faisons évoluer la langue... ! Voilà, c’était juste pour dire ça, et aussi ça : "travaillons moins pour forniquer plus", et chacun sa voie pour les plaisirs, hé !, t’as vu JFC ?, c’est l’Printemps !!!!


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Identifiants personnels


[s'inscrire] [mot de passe oublié ?]